Une journée de formation académique à destination des 30 professeurs d’électronique de l’académie de Besançon s’est déroulée récemment au Lycée Colomb.

« Nous avons souhaité organiser cette session, en partenariat avec le campus, Schneider Electric, le lycée Colomb et l’académie pour les enseignants de bac pro et de CAP. Le choix du lieu s’est porté sur ce lycée, car il est doté de plateaux techniques à la pointe, spacieux et construits dans un bâtiment écoresponsable », explique Ludivine Simonin, directrice opérationnelle de Mobicampus. La communauté Mobicampus construite autour de l’industrie automobile et de la mobilité du futur, participe à la formation des enseignants, à la conception et à la mise en place de diplômes répondant aux besoins, à l’expertise d’outils didactiques et à la promotion de la filière.

Cette formation sur les bornes de recharge électrique a été assurée par Philippe Seure, expert du domaine chez Schneider Electric. La matinée, en mode conférence a été consacrée notamment aux normes et à la réglementation, la tendance à venir, le développement, la technologie, l’attente du secteur. L’après-midi s’est déroulée autour de la maquette d’une borne et de son contrôleur.

« C’est une première pour ce type de formation avec un tout nouveau public et c’est plutôt réussi.80 % des enseignants ont noté cette journée entre 8 et 10/10 et 40 % d’entre eux se sont dits intéressés par les normes. Nous allons réfléchir sur les suites à donner pour aller plus loin et renouveler l’expérience en 2023/2024 » notait Ludivine Simonin.

Du côté de l’académie, « pour une première, c’est franchement une réussite avec un intervenant de grande qualité. Cette journée s’inscrit dans le contenu de formation, dans le cadre de la transition énergétique avec l’émergence des technologies de la mobilité du futur. Nous réfléchissons à l’évolution des plateaux techniques des onze établissements concernés. Comment programmer tel ou tel équipement sur ces plateaux et piloter leur évolution pour répondre aux enjeux futurs et permettre aux professeurs d’amener leur matériel et faire des travaux pratiques », soulignait Jean- Luc Rebel, inspecteur des filières sciences et techniques industrielles à l’académie.

Quant à Fabrice Gainnet, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques,

« C’est une belle première et le lycée était honoré de pouvoir l’accueillir ». La communauté Mobicampus construite autour de l’industrie automobile et de la mobilité du futur, participe à la formation des enseignants, à la conception et à la mise en place de diplômes répondant aux besoins, à l’expertise d’outils didactiques et à la promotion de la filière.

Les bornes de recharge décodées pour les profs d’électronique