Article Est Républicain 24 décembre 2022

Lou Voillemin; porte parole des élèves organisateurs
Lou Voillemin, handballeuse en N3 à Luxeuil, membre des « Nulos » et porte-parole des élèves organisateurs.

Dans une ambiance extraordinaire, digne des plus folles soirées du hand local, les élèves, de

la seconde à la terminale, se sont affrontés avec fair-play et conviction.

Enfin ! « Après « trois années Covid », les élèves de l’option EPS du lycée Colomb ont organisé le tournoi de handball de l’établissement au gymnase Brosset » s’est réjoui Nicolas Albinet, leur prof principal d’EPS. Ses collègues d’EPS, Magalie Carton, Enzo Lebrun, Loïc Longchamp et Cyrille Champagnon étaient également ravis de cette animation qui a engendré bien des sourires.

Dans une ambiance extraordinaire, digne des plus folles soirées du hand local, les élèves de la seconde à la terminale se sont affrontés avec fair-play et conviction. Même les non sportifs se sont mis au diapason. Parmi la trentaine d’élèves organisateurs qui avaient tous une tâche à exécuter, Lou Voillemin, « jeune reporter au lycée » qui rêve d’être journaliste s’est fait la porte-parole de l’événement. Entre deux des matchs de son équipe, elle expliquait : « Douze équipes ont été constituées. Dont celle

des profs (NDLR : éliminée en quart de finale). Notre règlement imposait la présence de deux filles par formation, avec une obligatoirement sur le terrain à chaque rencontre. Les licenciés au hand étaient limités à deux en même temps sur le terrain. »

Les yeux brillants du bonheur de participer pleinement à la fête, Lou, arrière en N3 à Luxeuil mais demi dans son équipe des Nulos d’un jour poursuivait : « Pour constituer les groupes par tirage au sort, nous nous sommes servis d’un algorithme sur Excel. Après cette première phase, place aux huitièmes, quarts, demi et finale. Des lots surprises et un trophée en bois sur lequel sont gravés les noms des vainqueurs de chaque édition sera conservé au lycée.

Ce qu’elle ignorait encore, et pour cause, c’est son équipe des « Nulos », qui allait remporter le titre au bout du suspense en battant le « Carré magique » aux penaltys. Le 2-2 final s’est donc transformé en triomphe pour les Nulos « en partie grâce au gardien qui s’est illustré durant cette ultime séance. Sous les yeux des autres demi-finalistes, les ASMV (Association sportive Magny-Vernois) et le « hand de rue ». À noter que la sécurité a été respectée à la lettre par Magalie Carton. Notamment celle de la jauge maximum autorisée dans le gymnase, les autres profs d’EPS étant chargés d’autres missions.

« Douze équipes ont été constituées. Dont celle des profs. Notre règlement imposait la présence de

deux filles par formation, avec une obligatoirement sur le terrain à chaque rencontre. Les licenciés

au hand étaient limités à deux en même temps sur le terrain. » Lou Voillemin Elève du lycée Colomb

Mascottes et toutes les équipes réunies après un flash mob d’enfer.
Le tournoi de hand du lycée Colomb a enthousiasmé Brosset